Informations utiles et conseils

Vacances : vermifugez votre chien à votre retour


Pendant les vacances, votre chien peut être exposé plus que d'habitude à certains parasites, soit parce qu'il se promène plus souvent dans la nature, soit parce que vous l'amenez dans une région où les risques sont plus importants. C'est ainsi que les vacances dans certaines régions en France ou à l’étranger peuvent être l'occasion pour un chien d'attraper un ver plat : l'échinocoque. Or, si ce ver ne présente pas de danger pour votre animal, il en présente pour vous ! C'est pourquoi, en cas de déplacement dans une région à risque, il peut être prudent de vermifuger votre chien à votre retour.

Les régions à risque

Il existe deux espèces d'échinocoques : l'une présente dans toute la moitié nord de la France, ainsi que les pays d'Europe centrale et de l'Est, l'autre dans le sud de la France et les pays d'Europe du Sud. Les chiens se contaminent en chassant des petits rongeurs (campagnols surtout) ou en ingérant des viscères de moutons (ou d’un autre herbivore). Les échinocoques se développent dans le tube digestif du chien et environ un mois plus tard, des œufs microscopiques sont libérés dans les matières fécales du chien.

Les humains se contaminent en avalant les œufs du parasite. Ce peut être par exemple en mangeant des baies sauvages ou des légumes souillés par des crottes de chien ou de renard, ou encore en portant à la bouche des mains salies à l'occasion de jardinage ou de caresses à un animal porteur d’échinocoques. La contamination humaine est rare mais elle peut être très grave, les larves de ce ver s'attaquant aux organes internes : foie, poumons, cerveau. L'échinococcose humaine est une maladie très difficile à traiter.

Les précautions à prendre

  • Limitez les risques de contamination de votre chien. En ce qui concerne l'échinococcose de l'est, les chiens se contaminent lorsqu'ils chassent et attrapent des petits animaux. Autant dire que les risques sont nuls pour un chien tenu en laisse en permanence. Par contre, ils existent si le chien chasse en liberté. En ce qui concerne l'échinococcose du sud, les chiens se contaminent en mangeant de la chair crue (viscères de mouton ou d'autres herbivores). C'est une situation plutôt rare pour les chiens des vacanciers, elle concerne essentiellement les chiens de bergers. Cependant, soyez prudent, ne donnez ni viande ni abats crus à votre animal.
  • Si vous pensez que votre chien a eu l'occasion de se contaminer pendant les vacances parce qu'il s'est promené dans la nature dans une région à risque : vermifugez-le dès votre retour (ou tous les mois pendant votre séjour si celui-ci dure plus d'un mois). Cela permettra de détruire les échinocoques qu'il aurait pu attraper, et d'éviter que des œufs de ce ver ne se retrouvent sur son pelage. Quel vermifuge utiliser ? Seuls certains vermifuges sont actifs contre les échinocoques. Demandez à votre vétérinaire de vous prescrire un vermifuge efficace à la dose adaptée à votre compagnon.
  • Prenez des précautions pour vous-même : si vous vous promenez ou habitez dans une région où le parasite est présent, ne mangez pas de baies, de plantes sauvages, de légumes du potager sans les avoir soigneusement lavés, et de préférence, les avoir fait cuire. Lavez-vous les mains fréquemment, particulièrement près avoir jardiné ou avoir caressé votre chien.

    Un communiqué ESCCAP France



Cinq bonnes raisons de vermifuger très souvent les chiens et les chats contre les ascaris

 

 

 

Pourquoi vermifuger souvent les chiens et les chats contre les ascarides ?

Car les ascarides (le terme ascaris n'est pas correct chez le chien et le chat) sont fréquents, dangereux pour les animaux mais aussi pour les humains, très résistants dans l'environnement, et enfin car ils se reproduisent très vite !

 

  1. Les ascarides (qu'on appelle habituellement mais improprement ascaris) sont des vers très fréquents chez les chiens et les chats ayant accès à l'extérieur, que ce soit à la ville ou à la campagne.
  2. Ces parasites sont un danger pour les animaux, et si chez les chiens et chats adultes les signes d'infestation sont la plupart du temps discrets (mauvais état général, troubles digestifs), ils peuvent être mortels chez le chiot et le chaton.
  3. Les ascarides du Chien et du Chat sont un danger pour l'Homme, et surtout pour les jeunes enfants. Les humains se contaminent en ingérant les œufs du parasite déposés sur le pelage de leur compagnon ou dans le milieu extérieur (jardins, bacs à sable dans lesquels les chats ont fait leur besoin…). Chez l'adulte, la maladie se traduit par un état grippal (douleurs musculaires, faiblesse). Chez l'enfant, les larves d'ascarides peuvent créer de graves lésions dans les yeux ou le tissu nerveux.
  4. Un environnement contaminé reste dangereux pour longtemps. Au cours de leur vie, les ascarides produisent un très grand nombre d'œufs qui sont disséminés dans le milieu extérieur par l'intermédiaire des selles des animaux. Ces œufs sont très résistants, puisqu'ils peuvent survivre pendant plus de deux ans.
  5. Un animal est à la fois très vite recontaminé et très vite recontaminant. Le délai entre le moment où un chien ou un chat ingère un œuf d'ascarides et celui où le parasite commence à pondre dans les selles est de seulement 1 mois !

Toutes ces raisons font qu'il est indispensable de traiter les chiens et les chats contre les ascarides très régulièrement.

A quel rythme ? Cela dépend du mode de vie de l'animal, de ses sorties à l'extérieur, de ses contacts possibles avec les enfants. Demandez à votre vétérinaire quel est le produit le plus adapté à votre animal et la façon de l'utiliser. Sachez cependant qu'une vermifugation tous les trois mois est un minimum, et qu'en cas de risque majoré (présence d'enfants en bas-âge, de personnes âgées ou gravement malades), une vermifugation de votre animal une fois par mois est le seul moyen de réduire réellement les risques d'infestation.

Un communiqué ESCCAP France

© ESCAPP France 2015

 

 

Vétérinaire à
domicile sur Nandrin et ses environs (Neupré, Anthisnes, Engis, Tinlot, Clavier, Modave, Ouffet...)


Du lundi au vendredi, de 9h à 19h.

Téléphone:

0494/76.42.60